Portugal 2018 – Praça do Comércio

Ou Place du Commerce, elle se situe dans la Baixa, entre le quartier du Rossio et le Tage. C’est la partie la plus basse et la plus plate de Lisbonne. C’est l’une des plus belles places d’Europe.

La Praça do Comércio n’a pas toujours existé. En effet, elle est l’oeuvre du Marquis de Pombal qui l’a construit après le tremblement de terre de 1755. En fait, c’est tout le quartier de la Baixa et même plus loin qui a été détruit.Praça do ComércioTout cela, et même plus encore, nous l’apprenons au Lisboa Story CentreIl est situé sur la Praça et est dédié à l’histoire de Lisbonne. Nouvelle pépite trouvée sur le Guide du Routard.

C’est un musée interactif, ludique et abordable (dans tous les sens du terme) pour toutes les générations. Sa scénographie m’a fait pensé à celle du musée des Civilisations à Ottowa, juste sublime.

C’est grâce à sa présentation moderne que l’on est emporté dans l’histoire de Lisbonne. En effet, plusieurs techniques sont utilisées :

  • audiovisuel
  • digital
  • cinéma

Des audioguides (disponibles en français) sont inclus dans le prix de l’entrée et sont nécessaires dans le parcours puisqu’ils se déclenchent automatiquement de salles en salles (en tout 14).Praça do ComércioLe clou du spectacle : un film très bien réalisé d’environ 20 min qui nous fait vivre le tremblement de terre et le tsunami de 1755. Attention cependant avec les jeunes enfants, le film est très réaliste donc un peu dur. Notre puce a passé les 3/4 du temps la tête dans mes bras. Donc je le conseillerais vers 10 ans. Praça do ComércioLa dernière pièce est dédiée quant à elle à la Praça do Comércio (ou plutôt le Terreiro do Paço pour les Lisboètes) et son évolution de 1755 à nos jours. Elle est de place apparat avec les Cais das Colunas qui étaient considérées de portes d’entrée du Portugal, à piétonne en passant par parking. C’est une visite que nous recommandons +++ pour comprendre un peu mieux cette superbe ville.Praça 4Tarif : 7€ pour les adultes, 3€ pour les enfants de 6 à 15 ans.

Publicités

Portugal 2018 – Tomar

Cela faisait un moment que je voulais le voir : Covento de Cristo. Il m’aura fallu 17 ans pour le visiter !Tomar

D’après le Guide du Routard, « cet immense site, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est l’une des visites obligatoires au Portugal. »

C’est l’un des monuments historiques et artistiques les plus importants du pays. Il est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1983.

La construction s’est poursuivie au 12ème au 17ème siècles. Le 1er roi du Portugal offrit une vaste région à l’Ordre du Temple. Les Chevaliers décidèrent d’ériger un château et un couvent à Tomar pour sécuriser la frontière entre le royaume des Chrétiens et celui des Maures.

Tomar

Lorsque l’Ordre du Temple a été dissous au 14ème siècle, la branche portugaise de l’Ordre a été transformée en Chevaliers de l’Ordre du Christ (ils soutiendront d’ailleurs les découvertes maritimes du Portugal durant le 15ème siècle).

Le répertoire architectural du château et du couvent sont variés :

  • romane
  • gothique
  • manuélin
  • Renaissance

Tomar

Le donjon, introduit au Portugal par les Templiers, est parmi les plus vieux du pays. L’église ronde (rotunda) du château a été construite durant la seconde moitié du 12ème siècle. L’église (Oratoire des Templiers) aurait été bâtie sur le modèle de la mosquée d’Omar ou le Saint-Sépulcre à Jérusalem.

Tomar 3

Le couvent comporte 8 cloîtres construits entre les 15ème et 16ème siècles. Tous les styles s’y côtoient du gothique au néo-classique.

L’Ordre du Temple se réunit toujours, au cours de la 1ère quinzaine de mars, pour leur réunion annuelle, précédée d’un cérémonie religieuse. Source : UNESCO

Nous sommes d’accord avec le Guide du Routard. Ce monument est incroyable, extraordinaire, merveilleux, … Bref vous l’aurez compris, tous les superlatifs sont possibles. Il ne faut effectivement pas passer à côté et un détour vaut plus que le coup.

Pas de restaurant avec des plats typiques cette fois-ci mais un pique-nique avec cette vue :

Tomar